Menu
Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Arrêter les ruminations mentales : les outils de votre psychothérapeute à Aytré- La Rochelle

Arrêter les ruminations mentales : les outils de votre psychothérapeute à Aytré- La Rochelle

Le 28 mars 2019
Arrêter les ruminations mentales :  les outils de votre psychothérapeute à Aytré- La Rochelle
Lorsque l'on se fait du souci, que l’on est préoccupé, on entre dans le monde des ruminations qui nous emmène nulle part, sinon vers davantage de souffrances que celles que nous impose, déjà la vie. Face à l'adversité il existe des solutions.

Ruminer, c'est réfléchir sans fin, sans efficacité, en boucle avec beaucoup de souffrance et d’épuisement.

C'est pourquoi votre psychothérapeute de Rueil Malmaison vous propose quelques outils pour retrouver sérénité et paix intérieure.

Comment passer de la rumination à la réflexion ?

Les ruminations sont un leurre. Alors que l'on pense sincèrement qu’en tournant et retournant l’événement douloureux, on va régler le problème, on reste enfermé dans la difficulté.

On se pose des sempiternels "Pourquoi ? "pourquoi lui ?…pourquoi moi ?...pourquoi j’ai fait comme cela… ?

Inlassablement, au lieu de se concentrer sur « Comment », comment je m’y prends pour aller mieux ? on s’enferme dans nos craintes ou nos remords, on ressasse les causes ou les conséquences, sans habiter, l’ici et maintenant tourné vers une solution.

 

Repérer le plus tôt possible que nous tournons en boucle au risque de la dépression !

En psychothérapie il est classique de poser trois questions à propos du passage en boucle de ces pensées obsédantes :

-       Ai-je le sentiment d’avoir avancé vers une solution ?

-       Ai-je le sentiment d’y voir plus clair ?

-       Est-ce que je me sens soulagé d’y avoir pensé ?

Si vous répondez « non » à ces 3 questions, c’est que vous n'êtes pas entrain de réfléchir mais de ruminer.

Pourquoi est-on pris dans le piège de nos pensées qui nous coupent du monde et des autres ?

Les auteurs appellent ruminations tous ces moments de la journée où nous partons dans nos pensées négatives, submergé par des états d'âme d’inquiétude, de tristesse, de colère ou de honte pour les plus fréquents. Dès lors,  nous repassons en boucle ce qui nous préoccupe, qui nous fait souci mais sans une réflexion productive.

Parfois, on se laisse piéger par habitude, la triste habitude de ressasser nos problèmes parce qu’on n’a pas appris à faire autrement.

Parfois, c’est parce que les émotions de peur, de tristesse ou de honte sont trop fortes, la rumination signe alors une pensée prisonnière d’un monde binaire : jugement sur la situation, c’est bien ou mal, recherche d’un coupable, soi ou les autres.

Parfois encore, on rumine parce qu’on est impuissant à agir et que la rumination reporte l’action à plus tard.

Comment sortir du piège des ruminations ?

Christophe ANDRÉ et David Servan Schreiber médecins psychiatres, proposent de commencer par le corps, bien que ce soit notre tête qui s'agite, avec des pensées qui moulinent.

Justement, si le corps est contracté, tendu, stressé il va induire des pensées désagréables, il nous faut l'apaiser, retrouver la détente.

La meilleure technique est celle qui vous correspondra le mieux , qu’elle soit de type sophrologique, relaxante, méditative ou psychoénergétique comme les Bars d'Access Consciousness ou l’Emotional Freedom Technique (E.F.T)

En tapotant avec le bout des doigts sur certains points du corps vous rétablissez la circulation de l’énergie et supprimez ainsi, les tensions.

L’EFT allie deux techniques, la première issue de la Thérapie Cognitivo- comportementale d’exposition où on identifie le problème et simultanément on stimule des points d’acupuncture.

Certaines thérapies sont très efficaces comme les Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC),

qui permettent de mettre à jour toutes les petites pensées auto-polluantes et stressantes dont nous n'avons parfois, même pas conscience.

En T.C.C on ne cherche pas à contrôler ou empêcher la rumination mais au contraire à accepter leur survenue, apprendre à les écouter afin de comprendre les valeurs qu’elles sous-tendent.

Le terme d’«acceptation » est souvent mal compris, il ne s’agit pas d’accepter au sens, de conserver le problème mais d’accepter, c’est-à-dire, de valider que l’on a ce problème pour le moment.

L'écriture de Soi

Il s'agit d'écrire, régulièrement ce que nous avons vécu, ce que nous avons ressenti, pensé et compris. Ce travail d'introspection apporte de la clarté sur le déroulement des événements et invite à une réflexion et non plus à des ruminations. C. ANDRE propose de prendre 5 à 10 minutes par jour pour transposer ce que nous ressentons sur du papier. Une des grandes causes de la souffrance intérieure c'est la confusion, le fait que nous ne comprenons pas bien ce qui nous arrive.

La rumination se situe parfois à un niveau général, global et pessimiste, « c’est foutu…plus jamais… » La meilleure façon pour y voir plus clair est de travailler le paramètre de la relativité en accordant sa juste importance à l’événement, sans dramatisation.

Les techniques de méditation de Pleine conscience

Faire régulièrement des exercices pour que notre cerveau intègre et recherche le plaisir de pouvoir poser son esprit, dans l'ici et maintenant.

Plusieurs fois par jour, s'arrêter

Finalement les seules pensées, images répétitives que nous devrions tolérer sont celles qui nous font du bien, nous apaisent. Certains utilisent la visualisation, d'autres des phrases qu'ils se répètent en boucle tels des mantras

Je vous partage, une des miennes, outils d'access consciousness ® : Quoi d'autre est possible ?

S'il vous plaît, ne cherchez surtout pas de réponse à l'intérieur de vous, c'est comme si vous preniez une graine, que vous l'arrosiez et que le jour suivant, vous la sortez de terre pour voir si elle pousse. Posez la question et ne faites rien, laissez juste monter l'énergie qui résulte de la question que vous aurez posé le plus lentement et en conscience possible

 

 

Si vous décidez de consulter votre psychologue à Rueil Malmaison c'est pour vous lancer dans une résolution concrète de vos problèmes.

Contactez moi au 01 88 24 26 98